Folili
Bienvenue à toi.
C'est un forum réservé aux filles et que pour les filles :)
Délires,fous-rires,.. Tout entre nous.
Tu as un problème ? Des soucis ? Des tracas ? On est la pour toi !
Tu t'amuseras bien avec nous.
Alors,n'hésite plus ! Inscris-toi ! Pour cela,clique sur "Enregistrer" :)
On t'attend.

Folili

Folili, le forum pour fille délirant où bonne humeur et rigolade sont au rendez-vous !
 
AccueilAccueil  livre d'or  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Coupure d'électricité à l'hôtel] Mamaaaaan ! J'ai peur du noir ! T.T [Luke C. + Candy V.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bluue
♦ яσуαℓє α∂мιη ѕα∂ιqυє & υη ρєυ ѕ¢нιzσ' ѕυя ℓєѕ вσя∂ѕ (єт вαяנσ) ♦
avatar

Messages : 8421
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 22
Localisation : » Dans le pays du chocolat, des vaches, du fromage, de l'horlogerie des montagnes et...des banques. xD Tu reconnais ? :)
Absente : Voldemort n'a pas de nez, pas de cheveux, et il n'arrive même pas à tuer un binoclard de 17 ans, pas étonnant que ses initiales soient VDM.

Heeey, c'est tout moi, ça ♫
♥:

MessageSujet: [Coupure d'électricité à l'hôtel] Mamaaaaan ! J'ai peur du noir ! T.T [Luke C. + Candy V.]   Lun 1 Aoû - 14:01

    _ ღ Elliot Gabriel Lawford _

    Âge : 17 ans presque et demi.
    Statut : Célibataire
    Anniversaire : Né le 14 février
    Nationalité : Japonaise, Américaine, Française & Anglaise. 25% de chaque.
    Emploi : Mannequin.
    Elliot est un adolescent très positifs et joyeux dans la vie, bien que dans son passé, les choses n’aient pas toujours été roses-roses. Il est assez loufoque et extraverti et n’a pas du tout peur du ridicule, quitte à être ridicule et à paraître idiot. Il s’aime, se considère comme un Prince et se moque de ce que pense les autres. Un peu arrogant, un peu têtu, mauvais perdant, on peut penser qu’au fond, seule sa petite personne compte pour lui et qu’il regarde les autres de haut. Pourtant, Elliot est quelqu’un d’amical, qui aime se faire des amis. Il est très taquin, curieux et bavard, les discussions avec lui sont donc plutôt animées. Il adore également les free-hugs et ne se gène pas pour sauter sur les autres en criant : KYAAA ♥ Elliot est également très pervers et très séducteur, aidé par son physique de mannequin, et adore partir à la recherche de victimes potentielles. Et pour terminer, vous voulez un ragot ? Il a peur du noir complet.



RP INVENTÉ • MISSION MIAM • COUPURE DE COURANT DANS UN HÔTEL


    Seule la lumière qui émanait du réfrigérateur ouvert éclairait la cuisine de l’hôtel. Devant, un garçon aux cheveux blonds contemplait son travail d’un air satisfait, un petit sourire en coin accroché à ses délicates lèvres. Il avait réussi ! Il l’avait fait ! Il avait réalisé son plan machiavélique, et désormais, tout le monde tremblerait devant lui ! Son infiltration nocturne top secrète s’était déroulée à merveille. L’adolescent se frotta les mains tel un méchant de dessin animé, referma la porte et repartit, armé de sa plus fidèle arme : sa lampe de poche.

    Il y avait là quelques minutes, une vingtaine sans doute, ou un peu plus, le garçon répondant au nom d’Elliot Gabriel-dit-Bel Lawford se trouvait encore dans sa chambre d’hôtel. N’ayant pas sommeil, il bouquinait sur son lit et feuilletait quelques revues où il apparaissait. Le temps semblait s’être arrêté : tout le monde dans l’hôtel dormait paisiblement. Il n’y avait aucun bruit, aucune lumière. Ni dans les couloirs, ni dans les chambres avoisinantes.

    Pourtant, un petit bruit suspect vint briser ce lourd silence : un gargouillement. Un petit gargouillement désagréable qui fit grimacer le jeune mannequin de 17 ans et des poussières. Et ce petit gargouillement venait…de son propre ventre. Gourmand comme il l’était, Elliot avait une soudaine envie d’avaler quelque chose. C’est ainsi qu’il eut la brillante idée d’infiltrer les cuisines de l’hôtel sans se faire remarquer. Une mission très délicate, mais qu’il devait réussir ! Avant de partir à l’aventure, il vérifia soigneusement que son image était tout bonnement parfaite. Elliot ne pouvait pas sortir sans être habillé et coiffé à la perfection, il était tellement maniaque. Puis, quand il se jugea prêt, il empoigna son amie la lampe de poche et sortit de sa chambre, le trousseau de clé de sa chambre à son doigt. Il parcourut lentement les couloirs, et arriva enfin devant le lieu de sa convoitise : les cuisines de l’hôtel.

    Quand il eut fini de choisir les aliments les plus kawaii qu’il trouvait – et pas trop gras ni trop sucrés si possible – il sortit de la cuisine. C’est alors que, subitement, il se retrouva étalé de tout son long sur le sol, son visage contre un tapis datant du début du XXe siècle. L’adolescent venait de s’encoubler dans un câble qui trainait sur le sol. Quel maladroit ! De plus, il n’avait pas vu ce câble auparavant, en s’infiltrant dans la cuisine… Et puis, comme une catastrophe n’arrive jamais seule, dans sa chute, la clé qu’il tenait autour de son doigt vola à travers le couloir pour finalement atterrir…il ne sait où. D’ailleurs, le bruit que la clé avait fait en retombant était étrange, comme si elle avait fini sa course dans un vase.

    Assis sur le sol, le jeune homme tâta le sol pour attraper sa lampe de poche et constata avec effroi que…Malheureusement, celle-ci avait également souffert de la chute. Monde cruel. Sa lampe de poche ne pouvait pas lui fausser compagnie ! Sa lampe de poche ! Sa fidèle amie qui l’avait épaulée durant cette mission dangereuse ! Pas elle…Non….C’était impossible. Le cœur du blondinet se mit à battre plus rapidement. Il n’aimait pas l’avouer, mais il avait un peu peur dans le noir total.

    Bon, après tout, la nourriture était saine et sauve, c’était le principal. Elliot se releva et chercha l’interrupteur pour allumer la lumière. Sa dernière chance. Tant pis s’il se faisait attraper, il fallait absolument qu’il retrouve sa clé. Le jeune homme laissa ses doigts glisser contre le mur rugueux et trouva enfin ce qu’il cherchait.

    Mais…tout ne fonctionna pas comme prévu. En effet, la lumière s’alluma, certes mais…dans un crépitement électrique, elle s’éteignit à nouveau. Nooon ! Le mannequin eut beau appuyer frénétiquement sur le bouton, la chance n’était pas de son côté ce soir là. Ou alors était-ce sa punition pour avoir volé dans le réfrigérateur ? Il paniqua un petit peu. Pas seulement à cause de noir total, non. Et si c’était à cause de lui ? Et s’ils allaient le rechercher pour vol dans le frigo de l’hôtel ? Et si c’était un piège, qu’ils étaient déjà en route ? Elliot agita la tête. Il se faisait des films.

    Le « Prince » devait se montrer courageux, comme tout bon Prince qui se respecte. Il prit une grande inspiration et avança un petit peu. Il distingua alors une ombre au loin.


    - Euuuuh ? Y a quelqu’un ? Si « oui » dites : Oui ! Si « non » dites…Ah bah non, en fait, si « non », vous pouvez pas dire grand-chose…C’est pas grave, tant pis...Bon, je suis en danger, au secours. Si vous venez m’aider je vous ferai un Free Hugs et le Prince Royalement Parfait que je suis vous en sera très reconnaissant. Et si vous êtes canons, vous aurez le droit à deux Free Hugs. C’est un très grand honneur, si jamais, hein…Y a pas tous les Princes qui font ça !

~~~♫ ~~~♫~~~♫~~~



    Insta perso ♦ Insta manga ♦ Twitter♦ DeviantArt ♦ Insta for Snail Mail





« Don’t listen to the words I say. The screams all sound the same. »



Revenir en haut Aller en bas
Marcuccio
Mad Admin
avatar

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 21
Localisation : Dans le pays qu'on traverse en 3h30.
Absente : Je serai toujours parmi vous 8D

Heeey, c'est tout moi, ça ♫
♥:

MessageSujet: Re: [Coupure d'électricité à l'hôtel] Mamaaaaan ! J'ai peur du noir ! T.T [Luke C. + Candy V.]   Lun 1 Aoû - 14:36



Reposant son verre sur le comptoir du bar, Luke caressa machinalement le ruban bleu à son poignet avant de pousser un soupir las et de prendre la direction du couloir menant aux chambres.
Il en avait marre de ces vacances foireuses où il ne croisait personne d'intéressant et où il ne trouvait strictement rien à faire.
Au lieu de prendre l’ascenseur, il décida de dégommer un bon coup les calories accumulées à cause des biscuits apéritifs avalés dans la soirée et monta les escaliers deux par deux jusqu'au deuxième étage, où il poussa la porte coupe-feu. Aussitôt, le détecteur de mouvements s'enclencha et les lampes ornant le plafond s'allumèrent, lui laissant une vision parfaite du chemin à prendre. Tranquillement, il se rendit jusqu'à la porte portant le numéro 237, sortit les clés de sa poche et les fit tourner dans la serrure, ronronnant intérieurement en entendant le bruit mécanique des vieux mécanismes se déverrouillant.
Se déshabillant machinalement, il enfila un vieux pantalon de jogging qui lui servait de pyjama et se glissa dans son lit avant d'éteindre la lumière.

Au beau milieu de la nuit, il se réveilla en sursaut. Aussitôt, une envie familière occupa toutes ses pensées. Il ne ressentait nullement la faim, mais le désir de manger dû à ses crises de boulimie -sans doute pas tout à fait éradiquées par des mois de thérapie- l'empêchait de se rendormir. Agacé, il se leva et appuya sur l'interrupteur, qui refusa de se s'enclencher.

*C'est quoi ce bordel?*
Saisissant son portable, il l'alluma et éclaira la pièce avec l'écran. Il se dirigea vers une armoire et l'ouvrit d'un geste un peu brusque, pour découvrir à l'intérieur une pile de couvertures et -ô joie!- une mince bougie. Saisissant cette dernière, il la posa sur le sol avant de se diriger vers le sac à dos accroché au coin du lit et d'en sortir le briquet qu'il utilisait pour allumer ses cigarettes quotidiennes. Reprenant son trésor, il l'alluma d'un geste adroit et sortit de la chambre.
Ce ne fut que la porte fermée qu'il se rendit compte qu'il avait laissé les clés à l'intérieur. Par réflexe, il tourna la poignée avec espoir, mais elle s'était verrouillée automatiquement.

*Allez, ma belle, ouvre toi!*
Rien à faire, elle restait délibérément bloquée. Avec un juron exaspéré, Luke renonça et se concentra sur son but premier: trouver de quoi se sustenter. Serrant fermement la bougie qu'il avait trouvée, il se dirigea vers la cage d'escalier qu'il dévala comme à son habitude, le bruit de ses pas amortis par la moquette couleur sapin. Deux rangées de marches plus bas, au premier étage, il ouvrit la double-porte et su à l'éclat métallique des fourneaux qu'éclairait sa bougie qu'il était arrivé aux cuisines. Il savait qu'il n'était pas dans la salle où se trouvait le réfrigérateur -énorme réfrigérateur de ses rêves- et emprunta un autre couloir.
"Euuuuh ? Y a quelqu’un ?"
Avec un petit cri de surprise, Luke lâcha sa précieuse bougie qui tomba sur le sol. Par chance, la chute avait créé un appel d'air qui avait fait s'éteindre la mèche , et ce fut à son grand soulagement que le tapis ne prit pas feu. Il pesta:

"L'imbécile!"
"Si « oui » dites : Oui ! Si « non » dites…Ah bah non, en fait, si « non », vous pouvez pas dire grand-chose"
Son interlocuteur semblait totalement idiot. Ou totalement paniqué. Ou peut-être avait-il un humour assez vaseux. Le fait était qu'il semblait être face à un boulet complet.
"C’est pas grave, tant pis...Bon, je suis en danger, au secours. Si vous venez m’aider je vous ferai un Free Hugs et le Prince Royalement Parfait que je suis vous en sera très reconnaissant. Et si vous êtes canons, vous aurez le droit à deux Free Hugs. C’est un très grand honneur, si jamais, hein…Y a pas tous les Princes qui font ça !"
S'efforçant d'ignorer le narcissisme étonnant dont semblait faire preuve le jeune homme en face de lui, il s'avança un petit peu et laissa échapper, peu sûr de lui mais s'efforçant de paraître droit:

"Ça dépend de TON aspect physique, pour le Free Hugs."

~~~♫ ~~~♫~~~♫~~~
Tatatatatam, tam, tam, tam, tam, tam, tatam, tatam, tatam. Tudum? Tudum, tudum, tudum!
Revenir en haut Aller en bas
http://vaste-blague.blogspot.com
Bluue
♦ яσуαℓє α∂мιη ѕα∂ιqυє & υη ρєυ ѕ¢нιzσ' ѕυя ℓєѕ вσя∂ѕ (єт вαяנσ) ♦
avatar

Messages : 8421
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 22
Localisation : » Dans le pays du chocolat, des vaches, du fromage, de l'horlogerie des montagnes et...des banques. xD Tu reconnais ? :)
Absente : Voldemort n'a pas de nez, pas de cheveux, et il n'arrive même pas à tuer un binoclard de 17 ans, pas étonnant que ses initiales soient VDM.

Heeey, c'est tout moi, ça ♫
♥:

MessageSujet: Re: [Coupure d'électricité à l'hôtel] Mamaaaaan ! J'ai peur du noir ! T.T [Luke C. + Candy V.]   Lun 1 Aoû - 19:20


    Elliot avait encore une fois parlé trop vite. Comme d'habitude.
    La plupart des gens qui le côtoyaient était habitués et y voyaient là des parts d’excentricité du garçon, mais pour des personnes étrangères, sans doute que cela était différent. Parler trop vite. Sans réfléchir. C’était un des principaux défauts du jeune homme. Il racontait n’importe à longueur de journée, croyant peut-être se trouver un peu drôle, mais au final, il passait surtout pour un idiot aux yeux de certains. Il fallait vraiment qu’il apprenne à réfléchir avant de l’ouvrir, ça ne pouvait plus durer ainsi, non ? Mais bon, c’était aussi ça qui donnait du charme au blondinet, son petit côté « idiot – sans que je ne le sois vraiment. »

    Longeant le mur pour être un peu plus rassuré – bien que, avouons-le, cela ne marchait qu’à moitié – Elliot vit une ombre passer au loin. Une présence humaine, hourra ! Il poussa un petit soupir de soulagement quand cette dernière s’approcha de lui après avoir entendu son fameux « appel au secours » qui l’avait plutôt fait passer pour un abruti de première qu'une personne en réelle détresse. Il espérait au fond de lui pouvoir rattraper le coup en se maîtrisant un peu plus par la suite, si cela était possible. Surtout si cette personne se trouvait être séduisante.

    L’hôtel dans le quel se trouvait Elliot n’avait normalement rien d’effrayer. Plutôt mignon de jour, c’était une toute autre ambiance que l’adolescent découvrait la nuit. Terrifiant. Il avait la mauvaise impression que les objets paraissaient déformés, que le couloirs s'allongeait. Il ferma les yeux une fraction de seconde. Dans l’obscurité la plus totale, le mannequin n’était pas vraiment rassuré. Malgré son âge – qui, pour la petite précision, était de dix-sept - il craignait encore de se trouver tout seul dans le noir total. Enfin, « encore » n’était pas le mot adapté. En réalité, petit, Elliot n’était pas un enfant qui avait peur de l’obscurité. Il dormait d’ailleurs très bien la nuit. Cette peur est tout simplement venue quelques années plus tard, après ses quinze ans, mais il préférait ne plus y penser, à cette époque là. En attendant, il mourrait de trouille.

    A présent, il sentit que ladite présence qu’il avait entrevue quelques minutes auparavant s’était rapprochée de lui et se tenait en face. L’adolescent se demanda si cette personne percevait ses faibles tremblements dus à sa peur. En tout cas, son cœur battait un peu trop vite et Elliot était parsemé de petits frissons.


    « Ça dépend de TON aspect physique, pour le Free Hugs. »

    Une voix masculine. Plutôt attirante. Oubliant un petit peu sa peur, il sourit. Une victime potentielle ?

    - Halleluja ! Mon hérooo ! Mon prince qui vient me sauver ! Euh, non. Ça non, c’est déjà moi, le prince, en fait….Bon…Ma princès….
    Il ne termina pas son mot et sa passa la main dans ses cheveux blonds, un peu embrassé. Il divaguait une fois de plus.

    - Non, bien sûr que non, qu’est-ce que je suis bête quand même,! marmonna-t-il, Bah, tant pis. Je pense que mon aspect physique ne doit pas être trop mal parce que je suis mannequin…Enfin, s’ tu veux pas dommage pour toi. Je te proposais ça tellement gentiment….Bon et puis zut, t’as pas le choix !

    Et sur ces mots, sans attendre la réaction de l’autre, le blondinet se jeta sur son interlocuteur dont il ignorait encore le nom pour lui faire un gros câlinou-choupinou-tout-plein, comme il les aimait. Finalement, au bout d’un très, très court moment, Elliot s’écarta brusquement. Extraverti, bavard, et impulsif comme il était, il ne se rendait pas toujours compte qu’il ennuyait sans doute ses interlocuteurs avec ses discours totalement idiots, ses gestes inattendus et puérils. Ils n’étaient pas tous comme lui, et ça, le garçon avait tendance à l’oublier. Il regarda ailleurs un bref instant.

    Doucement, lentement, la pression remontait. Grâce à ce bref échange avec sa nouvelle connaissance, l’adolescent avait réussi à se calmer un petit peu, mais voilà que les tremblements revenaient et que les battements de son cœur s’accéléraient à nouveau. Foutue phobie. C’était les seuls moments où le jeune homme se sentait totalement démuni. Dans toutes les situations, il savait positiver, il savait voir le bon côté des choses, trouver quelques chose pour s’apaiser mais là…Dans ce cas précis…C’était fini. Sa positivité à toute épreuve ne faisait plus d’effet car sa phobie était biern plu forte. Subitement, Elliot écarquilla les yeux de stupeur. Comment…comment avait-il pu oublier de se présenter ? C’était pourtant quelque chose que ses parents lui avaient appris à faire tout de suite quand il rencontrait quelqu’un de nouveau, et peut-être que ça pouvait également lui changer les esprits. Il se racla la gorge pour essayer de paraître un peu plus sérieux qu’auparavant, bien que ce fût difficile pour lui d’y parvenir. De plus, la peur s’y mêlait et le tout donnait quelque chose d’étrange.


    - Quel idiot, je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Elliot Lawford. Enfin, Elliot Gabriel Lawford, mais tu peux m’appeler Prince si tu veux. (il pouffa pour indiquer que ce n’était pas sérieux). Ou Bel. Ou comme tu veux, mais surtout pas Ellie, c’est tellement moche, uhuh. Tu trouves pas ?

    On pouvait distinguer que sa voix tremblait un petit peu à cause de la peur, mais le prénommé Elliot , fier comme un paon, essayait tant bien que mal de le cacher. Il parcourut du regard le couloir d’un air inquiet et nerveux. Cette nervosité se faisait d’ailleurs bien ressentir dans sa voix.

    - Tu..tu n’aurais pas quelque chose pour éclairer les environs ? Je..j’ai perdu mes clés. Et on dirait bien qu’il n’y a une coupure de courant.


~~~♫ ~~~♫~~~♫~~~



    Insta perso ♦ Insta manga ♦ Twitter♦ DeviantArt ♦ Insta for Snail Mail





« Don’t listen to the words I say. The screams all sound the same. »



Revenir en haut Aller en bas
Marcuccio
Mad Admin
avatar

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 21
Localisation : Dans le pays qu'on traverse en 3h30.
Absente : Je serai toujours parmi vous 8D

Heeey, c'est tout moi, ça ♫
♥:

MessageSujet: Re: [Coupure d'électricité à l'hôtel] Mamaaaaan ! J'ai peur du noir ! T.T [Luke C. + Candy V.]   Lun 1 Aoû - 20:41

"Halleluja ! Mon hérooos (y a un s à héros, Fiona Wink) ! Mon prince qui vient me sauver !
Oh mon dieu, s'il fallait qu'il tombe sur UNE personne en pleine nuit, ce devait être une Folle. Il détestait les Folles. Ces gars-là lui foutaient les jetons par leur manière de parler, de se tenir, d'être bien trop extravertis pour être honnêtes.
"Euh, non. Ça non, c’est déjà moi, le prince, en fait..."
Encore une démonstration de narcissisme. Décidément, son jugement n'était pas falsifié: ce mec avait tous les symptômes d'une homosexualité très mal gérée. Ce truc ne pouvait pas être hétéro, c'était tout bonnement impossible.
"Bon…Ma princès..."
Bien que n'ayant pas terminé sa phrase, Luke devina de suite ce qu'il s'apprêtait à dire et ne pû empêcher un petit pouffement de rire de s'échapper de ses lèvres. Se contenant non sans peine, il écouta la suite des déboires de son interlocuteur.

"Non, bien sûr que non, qu’est-ce que je suis bête quand même,! marmonna-t-il, Bah, tant pis. Je pense que mon aspect physique ne doit pas être trop mal parce que je suis mannequin…"
Confirmation divine de l'extra-hors-placard du jeune homme. Par précaution, ou par réflexe, Luke laissa échapper une question sans lui laisser le temps ne serait-ce que de le tarauder.

"QUEL GENRE de mannequin?
-Enfin, s’ tu veux pas dommage pour toi. Je te proposais ça tellement gentiment….Bon et puis zut, t’as pas le choix ! "
Comment ça, pas le choix? Luke n'eut pas le temps de réfléchir un peu plus à la question que le jeune homme lui sauta dessus pour le serrer dans ses bras. Par stupeur, il ne pensa pas tout de suite à réagir, et alors qu'il allait repousser son assaillant, celui-ci recula de lui-même.
"Quel idiot, je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Elliot Lawford. Enfin, Elliot Gabriel Lawford, mais tu peux m’appeler Prince si tu veux.

-Plutôt crever."
En entendant Elliot pouffer, il sourit à son tour, conscient que le mannequin ne le verrait pas. Mais quelle importance?
"Ou Bel."
Saisissant l'occasion pour montrer qu'il n'était pas aussi crispé qu'il ne semblait le montrer, Luke plaisanta:

"Le comble, non? de s'appeler Bel quand on est mannequin...
-Ou comme tu veux, mais surtout pas Ellie, c’est tellement moche, uhuh. Tu trouves pas ?"
Tendant sa main, Luke se présenta à son tour:

"Luke Castellan. Luke tout court. Enchanté de faire ta connaissance...Ellie.
-Tu..tu n’aurais pas quelque chose pour éclairer les environs ? Je..j’ai perdu mes clés. Et on dirait bien qu’il n’y a une coupure de courant."
Luke grinça des dents, se souvenant des évènement s'étant déroulé à peine quelques minutes plus tôt, et apprit à son interlocuteur:

"Désolé, j'avais une bougie, mais tu m'as un peu effrayé et je l'ai laissé tomber. Et j'ai moi-même laissé mes clés à l'intérieur de ma chambre, je sais pas du tout comment je vais faire pour y retourner."
Se figeant, il tâta la poche arrière de son pantalon et y piocha son briquet. Avec un sourire triomphant, il le brandit devant ses yeux:
"Ah! On pourrait peut-être essayer de la retrouver, maintenant, non?"
Comme pour répondre à sa propre question, la flamme qu'il avait provoquée en faisant tourner la roulette du briquer s'éteignit dans un sifflement.
"...non."

~~~♫ ~~~♫~~~♫~~~
Tatatatatam, tam, tam, tam, tam, tam, tatam, tatam, tatam. Tudum? Tudum, tudum, tudum!
Revenir en haut Aller en bas
http://vaste-blague.blogspot.com
Bluue
♦ яσуαℓє α∂мιη ѕα∂ιqυє & υη ρєυ ѕ¢нιzσ' ѕυя ℓєѕ вσя∂ѕ (єт вαяנσ) ♦
avatar

Messages : 8421
Date d'inscription : 19/12/2009
Age : 22
Localisation : » Dans le pays du chocolat, des vaches, du fromage, de l'horlogerie des montagnes et...des banques. xD Tu reconnais ? :)
Absente : Voldemort n'a pas de nez, pas de cheveux, et il n'arrive même pas à tuer un binoclard de 17 ans, pas étonnant que ses initiales soient VDM.

Heeey, c'est tout moi, ça ♫
♥:

MessageSujet: Re: [Coupure d'électricité à l'hôtel] Mamaaaaan ! J'ai peur du noir ! T.T [Luke C. + Candy V.]   Mer 3 Aoû - 20:16

[Hanwi x_x Bah c’est de la faute au Word d’abord, il m’a pas soulignée xD]

    Comme d’habitude, Elliot exagérait son rôle. Ce rôle qu’il jouait si bien, ce rôle d’imbécile qui amusait tellement ses amis et qui faisait parler de lui. Pourtant là, ça n’avait pas marché de la même manière que les autres fois. Au fond, il ne pouvait pas dire qu’on ne l’avait pas prévenu. « Fais Gaffe, Elli-chou, si un jour tu tombes sur quelqu’un qui ne connait pas ton caractère, il risque peut-être de mal le prendre. Ou d'avoir peur. Ou de te trouver idiot. Ou de mal le prendre, d'avoir peur et de trouver idiot ! » Alala, Emy. Qu’est-ce qu’elle lui manquait ! Sa première amie lors de son arrivée au Japon, quand son père le mit à la porte, l’envoyant chez sa grand-mère. Son coach ultra-motivant pour apprendre, en quelques mois, le japonais. Son doudou-choupinou à qui il pouvait faire un max de câlin à volonté. Son journal intime à qui il pouvait se confier en toute liberté. Sa première fan qui le soutenait de tout son cœur. Une fille en or, en somme, comme il n’en trouverait sans doute jamais plus, et ce n’était pas sans un gros, gros pincement au cœur qu’il avait dû la quitter. Enfin bon, le travail oblige…Et ce n'était que provisoire ! Ils se reverraient, et reprendraient leur délire de meilleurs potes.

    Après avoir fini son petit monologue de narcissique, et sans avoir pris la peine de répondre à la question de son interlocuteur, Elliot s’était littéralement jeté sur lui pour le serrer dans ses bras. Il avait promis un Free Hugs à son Héros, pas vrai ? Et le jeune mannequin tenait TOUJOURS ses promesses. Il se dégagea un peu après afin de se présenter, non sans omettre de préciser – en plaisantant, of course - que sa nouvelle connaissance pouvait l’appeler Prince, s’il voulait. Il sourit en coin, amusé quand le jeune homme laissa échapper un « Plutôt crever. » en guise de réponse. Puis, ledit jeune homme tenta une petite plaisanterie :


    « Le comble, non? De s'appeler Bel quand on est mannequin... »

    Par réflex, Elliot hocha la tête, un sourire aux lèvres, bien qu’avec cette obscurité pesante, l’autre ne pouvait rien voir.

    - Ouaip. Et à mon avis, ça ne peut pas être une coïncidence !, s’exclama-t-il, rieur.

    Puis, Luke tendit la main pour se présenter à son tour.

    « "Luke Castellan. Luke tout court. Enchanté de faire ta connaissance...Ellie. »

    Evidemment, puisqu’Elliot lui avait formellement interdit de le surnommer ainsi, le jeune homme allait le faire tout de même. C’était à prévoir. Eh bien, qu’il essaie encore une fois ! La vengeance du mannequin serait terrible ! Il n’avait pas encore réfléchi de quelle manière démoniaque il comptait se venger, mais ça allait venir. Hugs ? Harcèlement à coup de démonstration d’excentricité et de narcissisme ? Mitraillage de question débile en tout genre ? Bof, on verra. En attendant, tous les deux étaient toujours plongés dans le noir, et Elliot ne faisait pas le malin, dans cet état-là, vu que sa phobie était l’obscurité…

    - De même, Lulu.

    C’était sorti tout seul, et l’adolescent en était quand même fier. Tant que Luke l’appellerait Ellie, lui l’appellerait Lulu, ce n’était pas plus compliqué. Par contre, il ne savait pas si ça suffisait où s’il devait quand même exécuter sa terrible vengeance-pas-encore-prévue-mais-presque-ou-pas.

    Puis, la peur et les frissons reprirent possession d’Elliot, et ce dernier demanda à Luke s’il n’avait pas de quoi éclairer les environs.


    « Désolé, j'avais une bougie, mais tu m'as un peu effrayé et je l'ai laissé tomber. Et j'ai moi-même laissé mes clés à l'intérieur de ma chambre, je sais pas du tout comment je vais faire pour y retourner. »

    Le mannequin soupira.

    - Mince…Bon, si jamais j’ai toujours des provisions provenant tout droit des cuisines de l’hôtel ! P’tite mission nocturne, tranquille.

    Il marqua une petite pause, quand subitement ses yeux pétillèrent. Luke venait de brandir un briquet ! De la lumière, hourra !

    « Ah! On pourrait peut-être essayer de la retrouver, maintenant, non? »

    - Owiii ! Et, au pire, si on retrouve ma clé, tu peux toujours venir passer la nuit dans ma chambre…

    Ça aussi, ça lui avait échappé. D’un air un petit peu…comment dire…pervert. Et il s’en voulait à mort. D’ordinaire, il n’aurait pas été embarrassé de le dire, car où il vivait, tout le monde le connaissait, tout le monde savait qu’Elliot…c’était Elliot, et il était tellement habitué à sortir des sous-entendus pervers à tout bout de champs qu’il ne faisait, à présent, même plus attention…Aaargh, s’il pouvait, il se serait volontiers gifler pour cette grosse débilité (et cette trahison ? xD) qu’il venait de dire, mais le jeune homme se contenta de se frapper le front avec la paume de sa main.

    - Hum, désolé…Je voulais pas dire çaaaaa T_T

    Et, par un gros malheur, la flamme du briquet s’éteignit. Elliot désespéra.

    - Noooooooooon, monde crueeeeeeel ! On va faire comment maintenant ?

    Puis, le garçon se tourna à nouveau en direction de Luke. Il se passa la main dans les cheveux, embarrassé par ce qu’il s’apprêtait à dire.

    - En fait…ça va paraître très, très bête mais….J’ai la phobie d’être plongé dans le noir total.

    Il balaya ensuite le couloir du regard, même s’il ne voyait rien, et exagéra la situation :

    - Et s’il y a des araignées ! Tu crois qu’il y en a ? Ce serait horriiiiiiiiible !

    Continuant son monologue assez…théâtral ?, Elliot prit un air sérieux et fronça les sourcils.

    - Non. Soyons positifs. Alors…Il y a quoi de positif dans la situation…

    Il baissa la tête.

    - Raaaah, j’abandoooonne. TT__TT


~~~♫ ~~~♫~~~♫~~~



    Insta perso ♦ Insta manga ♦ Twitter♦ DeviantArt ♦ Insta for Snail Mail





« Don’t listen to the words I say. The screams all sound the same. »



Revenir en haut Aller en bas
beignette
Miss Pipelette
Miss Pipelette
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 17
Localisation : là ou je suis
Absente : je suis toujours là quand on a besoin de moi (quoi que ...)

Heeey, c'est tout moi, ça ♫
♥:

MessageSujet: Re: [Coupure d'électricité à l'hôtel] Mamaaaaan ! J'ai peur du noir ! T.T [Luke C. + Candy V.]   Mer 3 Aoû - 20:39

Candy n'arrivais pas à dormir, malgré qu'elle soit habituée à être seule, le fait que sa mère lui ai "offert" cette chambre d'hôtel ne l'enchantais pas. Tous ça pour un simple cambriolage, qui avait était commis lorsque Candy n'était même pas à la maison en plus ! Oui car la mère de Candy est une femme d'affaire qui est très souvent en déplacement, la jeune fille se retrouve donc seule pendant ce temps. Elle préférait largement SA chambre dans SA maison, car là bas elle pouvait aller voir ses amies ou bien rester toute la journée en pyjama *n_n*. Elle en avait assez, ici elle ne connaissait personne et s'ennuyait à mourir. Soudain des bruits en bas la tirèrent de ses pensés.
"Mais qu'est-ce qu'il peut bien se passer si tard dans la nuit , je ne pensais pas qu'en plus les gens ici était bruyant" sur ces pensés elle décida d'aller voir ce qu'il se passer elle prit une veste pour couvrir son haut de pyjama et son portable. Quand elle sortit enfin de sa chambre, la jeune fille voulu ouvrir la lumière pour fermer sa porte à clé mais en appuyant sur l'interrupteur un léger bruit retentit, rien d'autre. "Oh non ce n'est pas le moment !" en éclairant avec son portable elle réussi enfin à fermer la porte et elle empreinta les escalier et parti rejoindre les bruits. Elle ne savais pas où elle était, mais était trop curieuse pour abandonner. Heureuse surprise de sa part lorsqu'elle réussi enfin à comprendre ce que l'on disait à côté d'elle :


"Tu..tu n’aurais pas quelque chose pour éclairer les environs ? Je..j’ai perdu mes clés. Et on dirait bien qu’il n’y a une coupure de courant.
-Désolé, j'avais une bougie, mais tu m'as un peu effrayé et je l'ai laissé tomber. Et j'ai moi-même laissé mes clés à l'intérieur de ma chambre, je sais pas du tout comment je vais faire pour y retourner.
-Mince…Bon, si jamais j’ai toujours des provisions provenant tout droit des cuisines de l’hôtel ! P’tite mission nocturne, tranquille.
-Ah! On pourrait peut-être essayer de la retrouver, maintenant, non?"

un lueur d'une toute petite flamme n'éclairant même pas les alentours s’éteignit aussi vite qu'elle n'etais apparu.

"Noooooooooon, monde crueeeeeeel ! On va faire comment maintenant"

"Quelle chochote il doit vraiment avoir peur du noir pour s'afficher de cette manière" Candy se montra quand même compréhensive et éclaira la pièce avec son portable en surmontant sa timidité :
" Qu'est ce que vous faites ici dans le noir ? C'est vous qui avez causé cette coupure de courant ? Et puis qui êtes vous d'ailleurs ? "

Cela faisait beaucoup de question dans une même phrase, mais Candy s'en fichait, elle trouvait cette situation trop inhabituel pour rester indifférente.


Enfin :D, désolé d'avoir été aussi longue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Coupure d'électricité à l'hôtel] Mamaaaaan ! J'ai peur du noir ! T.T [Luke C. + Candy V.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Coupure d'électricité à l'hôtel] Mamaaaaan ! J'ai peur du noir ! T.T [Luke C. + Candy V.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aucune coupure d’électricité n’a été effectuée dans le gouvernorat de Monastir
» Un OVNI responsable de la coupure d'électricité du Super Bowl ?
» [Aide] Pb de coupure réseau, de mauvaise réception 3G, etc..
» [AIDE] Pb bruit+coupure lors d'un appel avec 3G activée
» Facturation électricité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Folili :: 
~ Partie RP ♪ ~ C'est l'éclaaate totale !
 :: 
Zone RP
 :: Autres
-
Sauter vers: